Bruno Colmant

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Les vigies

01 December 2016

Sans sombrer dans le déclinisme ni les houles de l’actualité, je pense parfois que nous sommes en 1937. Ce fut une année inutile, après le Front Populaire, mais pourtant meurtrière pendant la guerre d’Espagne et le sinistre Guernica. 1937 fut une année intermédiaire, avant le Traité de Munich en septembre 1938. L’histoire ne se répète jamais mais une réalité s’impose depuis le début de l’humanité : seules la croissance économique et la prospérité collective assurent la paix. Dès que l’humain est confronté à la finitude de ses espérances et à la précarité de ses avenirs, ses sombres penchants se raniment. Continuer la lecture…

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Trump for President : des turbulences monétaires ?

13 November 2016

Dans l’hypothèse d’une élection de Donald Trump à la présidence américaine, l’économie mondiale entrerait dans des territoires non cartographiés. Cette même économie a déjà pénétré dans des zones de déséquilibres que caractérise l’immensité des dettes publiques, financées à bout de bras par de complaisantes banques centrales qui en sont devenus les comptoirs d’escompte à taux d’intérêt nul ou négatif. Mais l’élection de Donald Trump pourrait accentuer ces déséquilibres car sa politique annoncée est volontairement protectionniste. Il s’agit, selon le candidat, d’atténuer la vulnérabilité des entreprises américaines à la concurrence internationale en limitant les importations de pays à bas salaires qui, selon lui, ne respectent pas les termes de l’échange. C’est ainsi que Donald Trump veut renégocier le NAFTA, ce traité commercial qui lie, depuis 1994, les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, tout en imposant des barrières tarifaires et douanières aux importations chinoises, suspectées de détruire sournoisement les soubassements de l’économie américaine. François Mitterrand avait donc vu clair lorsqu’il postula, au terme de sa vie, que la polarité du monde serait fracturée par une « guerre à mort, sans morts » entre les Etats-Unis et la Chine. Continuer la lecture…

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Impressions sur les restructurations bancaires

08 October 2016

Les banques de détail (c’est-à-dire les banques à larges réseaux) ne sont pas dans une situation rayonnante. Les bilans sont lourds, le circuit monétaire est visqueux, les taux d’intérêts sont bas, voire négatifs, et érodent la rentabilité, tandis que la digitalisation, couplée à l’automaticité des transactions, remplace progressivement le service humain. Ces banques de détail sont donc incontestablement en restructuration larvée, sans compter les risques systémiques qui les affectent. En effet, si les banques sont en meilleure santé, certaines institutions sont fragilisées, avec de potentiels effets de contamination. Je pense, par exemple, à Deutsche Bank et à certaines banques italiennes, désormais privées d’un secours étatique. Continuer la lecture…

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Les pensions : une bombe atomique financière

12 September 2016

Le débat économique prioritaire de tous les prochains gouvernements est celui des pensions. Leur financement pose une équation insoluble entre les inversions de courbes démographiques, le vieillissement de la population et la baisse des gains de productivité. On sait qu’en Belgique, la valeur actuelle des engagements de pensions (or soins de santé) représente 3 à 4 fois le PIB, c’est-à-dire de quoi mettre plusieurs fois le pays en faillite. Continuer la lecture…

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Le cauchemar de la BCE

15 August 2016

Il y a l’apparence de la politique monétaire. Et puis il y a ses fondements. Depuis plus d’un an, la politique monétaire est devenue accommodante. La BCE s’est lancée dans un programme de rachat d’obligations d’Etat pour un montant mensuel rapidement passé de 60 milliards d’euros à 80 millions d’euros en incluant progressivement des obligations privées. Les taux d’intérêt ont été abaissés jusqu’à en devenir négatif, malgré les dangers systémiques (création de bulles d’actifs, érosion de la rentabilité bancaire, etc.) que cette approcha entraîne. L’objectif apparent était de susciter de l’inflation et de la croissance, ce qui est, jusqu’à présent un échec, encore que je reste convaincu que l’assouplissement monétaire portera ses fruits.

Continuer la lecture…

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Il faut revoir l’impôt des sociétés

09 August 2016

Depuis des mois, un débat lancinant anime certaines factions du gouvernement au sujet de l’impôt des sociétés. L’idée du Ministre des Finances est de baisser le taux facial de ce prélèvement, actuellement fixé à 33,99 %, moyennant le retrait de certaines dispositions destinées à abaisser l’assiette de l’impôt. En d’autres termes, il s’agit d’élargir la base moyennant une baisse du taux de taxation. D’un point de vue conceptuel, l’idée est limpide. Elle se heurte pourtant à de nombreuses difficultés pratiques. En effet, un élargissement de la base imposable est contraint par le fait que la Belgique a adopté un système de connexion entre le droit comptable et le droit fiscal. Continuer la lecture…

Bruno Colmant
Bruno Colmant

D’une guerre, l’autre

28 July 2016

Lors de l’invasion allemande de 1940, plusieurs gouvernements s’exilèrent à Londres, devenue la capitale précaire de pays envahis. Aujourd’hui, les guerres sont rarement territoriales. Entre pays, elles ne s’engagent plus – ou rarement – de manière traditionnelle : elles sont hybrides, mélangeant des démarches militaires et informatiques, c’est-à-dire des cyber-attaques. Continuer la lecture…

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Guerre ou paix

15 July 2016

Depuis plusieurs trimestres, une crue vérité éblouit : le niveau de dangerosité du monde a significativement augmenté. Peut-être même que des guerres, de formulations inconnues, se rapprochent. Dans tous les continents, des foyers belliqueux s’embrasent. Bien sûr, ils ont tous leur genèse que des historiens perceront à jour, peut-être, dans le futur. Il n’empêche : les brasiers sont nombreux. Continuer la lecture…

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Des temps indécis

09 July 2016

Chaque semaine, le montant des obligations souveraines qui présentent un taux d’intérêt négatif s’amplifie. Il atteint presque 12.000 milliards de dollars, soit l’équivalent de 15 % du PIB mondial. Partout, les taux d’intérêt baissent ou sont infléchis par les banques centrales, malgré des injections monétaires sans précédent. Cette situation est à proprement parler incroyable : les dettes publiques atteignent un niveau inconnu depuis des temps préhistoriques tandis que les taux d’intérêt sont au plus bas depuis leur conceptualisation. Continuer la lecture…

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Et si la politique monétaire dérivait ?

24 June 2016

Depuis plus d’un an, la Banque Centrale Européenne (BCE) achète des obligations d’Etat pour créer de la monnaie. Des dettes publiques garantissent donc un bien public. Mais, depuis un mois, la BCE a étendu son rachat de titres à des dettes d’entreprises. Que penser de cette évolution qui rend extrêmement perplexe la plupart des économistes, y compris au sein des banques centrales qui se demandent elles-mêmes si la politique monétaire ne s’emballe pas dans sa propre dynamique ? Continuer la lecture…