Devenons-nous de simples statistiques ?

02 July 2017

Progressivement, de manière indicible, nous devenons des paramètres soumis à la mécanique d’algorithmes qui nous encerclent inéluctablement. Nous mutons en pouvoirs d’achat, paramètres électoraux et statistiques. C’est une douce et séduisante dictature qui s’appelle le progrès et que Jules Verne avait très bien décrite dans son « Paris au 20ème siècle ». Progressivement, Nous abandonnons nos pensées, nos intranquillités et nos révoltes à des messages informatiques qui alignent, soigneusement et paisiblement, nos pensées. Est-ce 1984 d’Orwell. Ou déjà 2084 ? Nous verrons. 

L’accès à la connaissance de l’histoire est-il la plus grande innovation ou livrons-nous nos présents et nos mémoires à la plus puissante des dictatures ? Et où seront nos consciences. Où sera l’Arche de l’Alliance qui renferme nos textes sacrés. Et que sera-t-il écrit sur ces derniers lorsqu’ils seront exhumés ? Une feuille blanche ? Pour tout réécrire ?

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *