BinckBank Belgique : résultat annuel positif

10 février 2015

En 2014, le nombre de transactions de BinckBank Belgique a augmenté de 6 % par rapport à 2013, à savoir de 786.181 à 833.726. Le nombre de comptes investisseurs a également crû de 6 % par rapport à 2013 pour s’établir fin 2014 à 59.940 (FY13 : 56.721). Les capitaux administrés s’établissaient fin 2014 à € 1,9 milliard, soit une hausse de 11% par rapport à la même période l’an dernier (FY13 : € 1,7 milliard).

Continuer la lecture…

Un nouveau rapport démontre le fort ROI (retour sur investissement) des MBA.

05 février 2015

Faisant écho au climat d’incertitude qui a caractérisé l’économie européenne ces dernières années, les candidats au MBA ont émis le désir d’estimer la valeur ajoutée qu’ils peuvent attendre d’un investissement dans une Business School européenne, afin d’avoir une vision claire des résultats qu’apporte un MBA. Le tout nouveau rapport QS Return on Investment Report Full Time MBA publié ce jour sur TopMBA.com révèle une très belle performance des 46 grands programmes Plein Temps pris en compte dans l’étude, avec de solides rendements pour les diplômés MBA.
Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

Professeur d'économie à l'université. Membre de l'Académie royale de Belgique. Stratège. Écrivain. Conférencier.

Europe : les masques tombent

02 février 2015

Jean-Claude Juncker, président de la Commission, vient de commettre une affirmation qui sonne conme un avertissement en écho au résultat des élections grecques : Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. Le propos a le mérite d’être clair, à tout le moins au niveau de ce que le Président de la Commission représente : les pays de la zone euro avaient déjà perdu leur souveraineté monétaire, leur souveraine fiscale (au travers de la signature du Pacte de Stabilité et de Croissance), mais voici que c’est l’orientation démocratique qui devrait désormais faire l’objet d’un abandon d’expression.

Continuer la lecture…

Une attaque DDoS peut coûter cher aux entreprises

02 février 2015

Une attaque DDoS sur les moyens en ligne d’une organisation peut entraîner des pertes significatives, ce n’est un secret pour personne. Grâce aux résultats d’une enquête menée par Kaspersky Lab en collaboration avec B2B International, le niveau de ces pertes peut être clairement évalué. En fonction de la taille de l’entreprise, les coûts directs peuvent varier de €46.000,- à près de €400.000.

Continuer la lecture…

Changements au sein du comité de direction de Belfius Banque

30 janvier 2015

Le conseil d’administration de Belfius Banque, réuni le 29 janvier 2015 sous la présidence de M. Jos Clijsters, a nommé M. Olivier Onclin, Chief Operating Officer (COO), comme membre du comité de direction de la banque à partir du 1er février 2015. Olivier Onclin, qui est également coopté comme administrateur, succède à M. Luc Van Thielen dont les mandats d’administrateur et de membre du comité de direction étaient arrivés à échéance le 31 décembre 2014.

Continuer la lecture…

De beaux rendements pour les fonds de pension belges en 2014

27 janvier 2015

Mercer analyse chaque année quelque 90 fonds actifs, qui représentent environ 60% des fonds de pension actifs en Belgique. Suivant une analyse partielle portant sur 35% de l’échantillon, le rendement financier médian dégagé par les actifs des fonds de pension belges s’élève à une performance de +10,9% sur l’ensemble de l’année 2014.

Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

Professeur d'économie à l'université. Membre de l'Académie royale de Belgique. Stratège. Écrivain. Conférencier.

Quel est le calibre de la dernière cartouche de la BCE ?

26 janvier 2015

Au risque d’entretenir un propos qui s’assimile à de l’obstination, chaque jour me conforte dans l’idée que l’euro souffre de vices de conception irrémédiables. Le défaut originel de l’euro est d’avoir découlé d’une décision politique plutôt que d’une adhésion monétaire naturelle auxquelles des économies convergentes souhaitaient s’associer. Projet utopiste, l’euro fut le prix payé par l’Allemagne pour sa réunification. Sa souveraineté monétaire fut donc troquée contre sa souveraineté territoriale sous l’impulsion des anciennes puissances alliées qui craignaient une gravitation économique allemande trop puissante. Continuer la lecture…

Réponse optimale de la politique monétaire aux fluctuations endogènes des prix pétroliers

26 janvier 2015

La récente vague de baisses des prix pétroliers a encore attisé l’intérêt des décideurs politiques à comprendre les effets macroéconomiques des fluctuations du prix du pétrole, un sujet qui a bénéficié d’une attention d’autant plus grande depuis la flambée des prix pétroliers observée les années précédant la Grande Récession.

Continuer la lecture…