Une attaque DDoS peut coûter cher aux entreprises

02 février 2015

Une attaque DDoS sur les moyens en ligne d’une organisation peut entraîner des pertes significatives, ce n’est un secret pour personne. Grâce aux résultats d’une enquête menée par Kaspersky Lab en collaboration avec B2B International, le niveau de ces pertes peut être clairement évalué. En fonction de la taille de l’entreprise, les coûts directs peuvent varier de €46.000,- à près de €400.000.

Continuer la lecture…

Changements au sein du comité de direction de Belfius Banque

30 janvier 2015

Le conseil d’administration de Belfius Banque, réuni le 29 janvier 2015 sous la présidence de M. Jos Clijsters, a nommé M. Olivier Onclin, Chief Operating Officer (COO), comme membre du comité de direction de la banque à partir du 1er février 2015. Olivier Onclin, qui est également coopté comme administrateur, succède à M. Luc Van Thielen dont les mandats d’administrateur et de membre du comité de direction étaient arrivés à échéance le 31 décembre 2014.

Continuer la lecture…

De beaux rendements pour les fonds de pension belges en 2014

27 janvier 2015

Mercer analyse chaque année quelque 90 fonds actifs, qui représentent environ 60% des fonds de pension actifs en Belgique. Suivant une analyse partielle portant sur 35% de l’échantillon, le rendement financier médian dégagé par les actifs des fonds de pension belges s’élève à une performance de +10,9% sur l’ensemble de l’année 2014.

Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

Professeur d'économie à l'université. Membre de l'Académie royale de Belgique. Stratège. Écrivain. Conférencier.

Quel est le calibre de la dernière cartouche de la BCE ?

26 janvier 2015

Au risque d’entretenir un propos qui s’assimile à de l’obstination, chaque jour me conforte dans l’idée que l’euro souffre de vices de conception irrémédiables. Le défaut originel de l’euro est d’avoir découlé d’une décision politique plutôt que d’une adhésion monétaire naturelle auxquelles des économies convergentes souhaitaient s’associer. Projet utopiste, l’euro fut le prix payé par l’Allemagne pour sa réunification. Sa souveraineté monétaire fut donc troquée contre sa souveraineté territoriale sous l’impulsion des anciennes puissances alliées qui craignaient une gravitation économique allemande trop puissante. Continuer la lecture…

Réponse optimale de la politique monétaire aux fluctuations endogènes des prix pétroliers

26 janvier 2015

La récente vague de baisses des prix pétroliers a encore attisé l’intérêt des décideurs politiques à comprendre les effets macroéconomiques des fluctuations du prix du pétrole, un sujet qui a bénéficié d’une attention d’autant plus grande depuis la flambée des prix pétroliers observée les années précédant la Grande Récession.

Continuer la lecture…

ParFinis et IG&H fusionnent

21 janvier 2015

Le cabinet de consultance belge ParFinis et IG&H Consulting unissent leurs forces et seront désormais actifs sous le nom IG&H Consulting sur le marché belge. Cette fusion crée une nouvelle société de conseil dans le secteur financier belge disposant d’un large réseau, d’une connaissance importante du secteur (en Belgique), d’une vision sur les défis omnichannel et de nombreuses années d’expérience en stratégie, formation et implémentation. Koen Knaepen, anciennement Managing Partner de ParFinis, devient Partner chez IG& H pour la Belgique.
Continuer la lecture…

Surpondération des actions mondiales, avec une préférence pour le Japon

20 janvier 2015

Sur les marchés de taux, Pictet AM conserve sa surpondération sur les obligations émergentes en devises locales et en dollar US. Pictet AM évite en revanche les obligations souveraines des pays développés.

Les conclusions de la cour européenne de justice et les derniers chiffres d’inflation confortent l’opinion de Pictet AM : la BCE commencera un QE souverain au cours du premier trimestre 2015. Ce plan, ajouté à celui de la BOJ, devrait compenser la plus grande sévérité de la FED.

En Chine, les autorités monétaires et budgétaires réagissent énergiquement aux signes de ralentissement. L’atterrissage en douceur de l’économie devient plus probable. Les marchés émergents de dette en bénéficieront, d’autant que la consommation américaine rebondira sur fond de baisse des prix du pétrole et de hausses de salaires.

Au Japon, la banque centrale soutient agressivement les marchés, les réformes devraient amener les flux domestiques vers les actions, et les élections gagnées par Shinzo Abe rendent très probables les baisses de taxes sur les entreprises.

Le niveau des dettes souveraines assombrit les perspectives mondiales d’investissement pour 2015

16 janvier 2015

Stefan Van Geyt
Le niveau record des dettes souveraines assombrira les perspectives mondiales d’investissement pour 2015. C’est ce qui ressort de l’analyse du Group Chief Investment Officer de KBL European Private Bankers (KBL epb), qui a partagé ses projections annuelles pour l’économie mondiale, les marchés financiers et les principales classes d’actifs.
Continuer la lecture…