Kennisbank

Anti-blanchiment - Connaissance du client Assurance-MIFID-Sécurité Geopolitique-UE-Brexit Gestion du risque-RGPD Gouvernance-Risque comportemental Intelligence artificielle 


La FED se donne en spectacle

14 janvier 2022

Les marchés ont réagi la semaine dernière au compte rendu de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed. Le compte rendu révèle que les membres de la Fed sont désormais officiellement acquis à l’idée d’une réduction plus rapide que prévu du programme d’achats obligataires de la banque centrale et, partant, de son bilan. Dans la foulée, les taux réels ont augmenté de plus de 30 points de base. Il s’agit de l’un des pires débuts d’année de l’histoire des marchés obligataires. Les bons du Trésor américain à long terme ont enregistré leurs pires rendements totaux depuis plus de quarante ans. Les valorisations boursières étant très sensibles à l’évolution des taux réels, les bourses ont dévissé, à commencer par les valeurs de croissance, délaissées par les investisseurs au profit des titres « value ». Le Nasdaq a reculé de plus de 5%. Le regain d’intérêt pour les valeurs de croissance est l’un de nos thèmes de prédilection pour 2022. Il est aussi fort probable qu’il y aura également un retour en grâce des actions européennes et nippones, qui ont mieux commencé l’année que les valeurs américaines. Continuer la lecture…

20 ans de l’euro, 20 chiffres étonnants

03 janvier 2022
Banque de connaissances

Le 1er janvier, cela fera 20 ans que les premiers billets en euros ont quitté les distributeurs automatiques et sont entrés dans les magasins. La Banque nationale consacre donc évidemment une grande attention au 20ème anniversaire de la monnaie unique européenne. Dans ce communiqué de presse, découvrez un résumé de 20 ans d’euro en 20 chiffres étonnants.

Continuer la lecture…

Proposition de mettre fin à l’utilisation abusive d’entités écrans à des fins fiscales au sein de l’UE

29 décembre 2021
Banque de connaissances

La Commission européenne a présenté une initiative clé visant à lutter contre l’utilisation abusive d’entités écrans à des fins fiscales inappropriées. La proposition présentée vise à garantir que les entités de l’Union européenne qui n’exercent aucune activité économique ou qui n’exercent qu’une activité économique minimale ne puissent pas bénéficier d’avantages fiscaux et ne fassent peser aucune charge financière sur les contribuables. Elle a également pour objectif de préserver des conditions de concurrence équitables pour la grande majorité des entreprises européennes, lesquelles sont essentielles à la relance de l’UE, et de veiller à ce que les contribuables ordinaires n’aient pas à supporter de charge financière supplémentaire à cause de ceux qui tentent d’éviter de payer leur juste part d’impôt.
Continuer la lecture…

L’immobilier coté en Zone euro – Décembre 2021

27 décembre 2021
Banque de connaissances

Paul Reuge

Face à la 5ème vague et presque deux ans après le début de la crise sanitaire, quelle est la situation du secteur et les perspectives 2022 ?

Le secteur immobilier coté ne s’est pas encore complétement remis de la crise sanitaire en comparaison à d’autres secteurs. La performance de l’indice EPRA Zone euro est ainsi en retrait depuis le point bas des marchés atteint en mars 2020. Ce constat n’est pas surprenant à la vue des multiples confinements et mesures de restriction qui ont durement frappé des pans entiers de l’industrie immobilière (commerces, hôtellerie, bureaux). Continuer la lecture…

La situation en Biélorussie et à sa frontière avec l’UE

30 novembre 2021
Banque de connaissances

Depuis des mois, la Lettonie fait face à une attaque hybride délibérée, cynique. Une attaque qui est organisée par le régime de Loukachenko. Et cette attaque met en péril la vie de civils innocents, attirés en Biélorussie par de fausses promesses. La Lettonie a réagi à cette attaque hybride de manière humaine, et en même temps très ferme. Continuer la lecture…

Repérer des opportunités dans la dette en difficulté et décotée tout au long du cycle

25 novembre 2021
Banque de connaissances

Galia Velimukhametova

Alors que les taux de défaut sur les dettes sont exceptionnellement bas des deux côtés de l’Atlantique, on pourrait pardonner les investisseurs de penser que le marché du crédit en difficulté est plutôt atone. Il existe néanmoins des stratégies qui peuvent repérer et exploiter des opportunités même dans ce contexte, tout en bénéficiant d’une position de qualité lorsque les marchés seront de nouveau sous pression. Il faut pour cela faire preuve de souplesse tactique, adopter une approche active et avoir la capacité de prendre des positions, à la fois longues et courtes, dans l’ensemble de la structure du capital des entreprises. Continuer la lecture…

L’épargne des ménages pendant et après la crise du COVID-19: leçons tirées d’enquêtes

22 novembre 2021
Banque de connaissances

Cet article se penche sur le comportement d’épargne des ménages belges pendant et après la crise du COVID‑19. Outre le lourd bilan humain, la pandémie et les mesures de restriction qui l’ont accompagnée ont notamment eu une incidence considérable sur la consommation et l’épargne des ménages dans le monde entier. En Belgique, le taux d’épargne a atteint un niveau record en 2020 et s’est maintenu à un niveau plus élevé que d’ordinaire pendant une longue période, ce qui a entraîné l’apparition d’un « excédent d’épargne » substantiel. Afin de pouvoir estimer le rythme de la reprise économique, et en particulier l’évolution des dépenses de consommation, après la pandémie, il importe de connaître les raisons de cette hausse de la propension à épargner et les caractéristiques des ménages qui ont épargné plus que d’habitude. Étant donné que les données nationales et sectorielles disponibles fournissent peu d’informations en la matière, l’analyse présentée dans cet article repose essentiellement sur des données d’enquêtes. Continuer la lecture…

Indice relatif à l’économie et à la société numériques pour 2021

12 novembre 2021

Des progrès globaux ont été accomplis en matière de transition numérique, mais de nouveaux efforts sont nécessaires à l’échelle de l’UE. La Commission a publié aujourd’hui les données fournies par l’indice relatif à l’économie et à la société numériques (DESI) pour 2021, qui mesure les progrès accomplis par les États membres de l’UE en matière de compétitivité numérique dans les domaines du capital humain, de la connectivité à haut débit, de l’intégration des technologies numériques par les entreprises et des services public numériques. Continuer la lecture…