Nationale Bank van België

Analyse de l’impact de fintech et de la numérisation sur le secteur et le contrôle bancaires belges

26 November 2018

Les dernières années, sous l’impulsion d’innovations technologiques et de l’évolution des préférences des consommateurs, le secteur financier s’est caractérisé par un degré croissant de numérisation ainsi que par l’introduction de nombre de nouvelles applications, de nouveaux processus ou de nouveaux produits.

La transformation numérique et fintech sont des concepts étroitement liés. Ils sont définis, d’une part, par l’arrivée sur le marché de nouveaux prestataires de services innovants et, d’autre part, par des initiatives d’établissements existants visant à améliorer l’organisation, les processus, la fourniture de services et l’offre de produits à l’aide d’innovations technologiques.

Fintech et la numérisation ont une influence significative sur les banques individuelles, mais également sur l’ensemble du secteur. C’est pour cette raison que la Banque nationale de Belgique a déjà entrepris différentes démarches pour engager un dialogue à ce sujet tant avec les nouveaux acteurs qu’avec les acteurs établis sur le marché. Pour appréhender, à l’échelle sectorielle, les tendances et évolutions importantes relatives à fintech et à la numérisation dans le paysage financier belge, la BNB a entamé une analyse, basée sur une enquête menée auprès des banques belges et sur des entretiens conduits avec celles-ci, qui a sondé les observations et éclairages généraux sur fintech, sur certains modèles d’entreprise et technologies spécifiques, ainsi que sur la stratégie concrète suivie par les banques belges en matière de fintech.

Ce rapport résume les résultats de cette analyse et entend contribuer à améliorer la prise de conscience des risques et des opportunités liés à fintech. En outre, il vise à diffuser les connaissances sur le développement fintech dans le secteur bancaire belge et à soutenir les établissements dans certains défis posés par fintech, et ce en s’appuyant sur le partage des bonnes pratiques (best practices) observées.

La première partie du rapport se penche sur les résultats sectoriels elle permet d’éclairer l’impact général de fintech sur le secteur bancaire, le degré de préparation du secteur bancaire belge aux opportunités et défis liés aux solutions et aux modèles d’entreprise fintech, le positionnement des banques face à ces tendances ainsi que l’incidence sur leur organisation. Enfin, elle aborde les technologies et modèles d’entreprise innovants déjà appliqués actuellement par les banques belges.

La deuxième partie du rapport présente un relevé des bonnes pratiques observées par la BNB en matière de stratégie et d’organisation des établissements de crédit dans le domaine fintech et de la numérisation, et aide à mieux comprendre certains aspects examinés par les autorités de contrôle dans l’exécution de leur contrôle prudentiel.

Source : BNB

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *