ParFinis et IG&H fusionnent

21 janvier 2015

Le cabinet de consultance belge ParFinis et IG&H Consulting unissent leurs forces et seront désormais actifs sous le nom IG&H Consulting sur le marché belge. Cette fusion crée une nouvelle société de conseil dans le secteur financier belge disposant d’un large réseau, d’une connaissance importante du secteur (en Belgique), d’une vision sur les défis omnichannel et de nombreuses années d’expérience en stratégie, formation et implémentation. Koen Knaepen, anciennement Managing Partner de ParFinis, devient Partner chez IG& H pour la Belgique.
Continuer la lecture…

Surpondération des actions mondiales, avec une préférence pour le Japon

20 janvier 2015

Sur les marchés de taux, Pictet AM conserve sa surpondération sur les obligations émergentes en devises locales et en dollar US. Pictet AM évite en revanche les obligations souveraines des pays développés.

Les conclusions de la cour européenne de justice et les derniers chiffres d’inflation confortent l’opinion de Pictet AM : la BCE commencera un QE souverain au cours du premier trimestre 2015. Ce plan, ajouté à celui de la BOJ, devrait compenser la plus grande sévérité de la FED.

En Chine, les autorités monétaires et budgétaires réagissent énergiquement aux signes de ralentissement. L’atterrissage en douceur de l’économie devient plus probable. Les marchés émergents de dette en bénéficieront, d’autant que la consommation américaine rebondira sur fond de baisse des prix du pétrole et de hausses de salaires.

Au Japon, la banque centrale soutient agressivement les marchés, les réformes devraient amener les flux domestiques vers les actions, et les élections gagnées par Shinzo Abe rendent très probables les baisses de taxes sur les entreprises.

Le niveau des dettes souveraines assombrit les perspectives mondiales d’investissement pour 2015

16 janvier 2015

Stefan Van Geyt
Le niveau record des dettes souveraines assombrira les perspectives mondiales d’investissement pour 2015. C’est ce qui ressort de l’analyse du Group Chief Investment Officer de KBL European Private Bankers (KBL epb), qui a partagé ses projections annuelles pour l’économie mondiale, les marchés financiers et les principales classes d’actifs.
Continuer la lecture…

Cybermenaces: les utilisateurs perçoivent trop peu le risque lié aux appareils prêtés

15 janvier 2015

Selon une enquête menée en collaboration par B2B International et Kaspersky Lab, 32 % des répondants qui partagent un appareil doté d’une connexion Internet avec des membres de la famille, des collègues ou des amis ne prennent aucune mesure de précaution pour protéger leurs informations. Ils ne voient pas de risques dans le partage de ces appareils, bien que cela augmente les chances que les données stockées sur l’appareil soient volées ou perdues. En fait, plus nombreuses sont les personnes qui utilisent un appareil et plus grand est le risque que l’une d’entre elles fasse une erreur et tombe dans le piège de cybercriminels.

Continuer la lecture…

Le découplage des courbes de rendement en euro et en dollar *

14 janvier 2015

Benoît MOJON & Fulvio PEGORARO
Les taux longs américains et les taux longs de la zone euro apparaissent le plus souvent très proches, tant en terme de niveaux qu’en terme de variations. La période de 2005 à 2007, pendant laquelle les taux de la zone euro sont restés inférieurs aux taux américains, est une exception.  Nous montrons que, le plus souvent, les différences transatlantiques entre les taux d’intérêt à long terme reflètent les anticipations d’inflation et de croissance et ce qu’elles induisent pour les futurs taux d’intérêt à court terme.  Continuer la lecture…

CSSF Lu: Contrôle de l’information financière 2014

13 janvier 2015

En vertu de la loi du 11 janvier 2008 relative aux obligations de transparence sur les émetteurs de valeurs mobilières (ci-après, la « Loi Transparence »), la CSSF (Commission de Surveillance du Secteur Financier Luxembourg) veille à ce que l’information financière publiée par les émetteurs de valeurs mobilières, notamment leurs états financiers consolidés et non consolidés, soit établie conformément aux référentiels comptables applicables.

Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

Et si la BCE avait échoué ?

11 janvier 2015

Et si nos autorités monétaires étaient empêtrées dans une situation inextricable, qui explique – et je pèse mes mots – la défiance que le monde financier commence à exprimer par rapport à l’euro et à la capacité de la zone euro à susciter une croissance satisfaisante. Car, ne soyons pas naïfs : une monnaie qui chute de près de 20 % en quelques mois sans qu’aucune action d’envergure n’ai été mise en œuvre par sa banque centrale, c’est opportun pour la capacité exportatrice mais c’est rare. Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

Dettes publiques : des opérations Gutt en cascade au Sud ?

08 janvier 2015

En 2015, la dette publique de la zone euro devrait atteindre 100 % du PIB, auxquels il faut ajouter l’endettement caché, c’est-à-dire la partie non financée du coût du vieillissement de la population. En Belgique, la dette publique frôle 110 % du PIB, tandis que la dette cachée, exprimée en euros de 2014, correspond à environ quatre fois la richesse nationale produite (PIB).

Continuer la lecture…