Top Story

Our Bloggers

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Un monde se dérobe

28 January 2017

Depuis quelques semaines, d’invraisemblables bouleversements géopolitiques se précisent. Les Etats-Unis recentrent leur projet de société sur une prospérité domestique, l’Europe voit le Royaume-Uni la quitter tandis que des pays périphériques s’en écartent, le Moyen-Orient dance sur un volcan tandis que la terreur ou la dictature s’abattent sur certains pays. La Chine s’arme tandis que l’Asie se recompose en termes d’alliances. Au sein de l’hémisphère nord, le modèle social-démocrate et politiquement tempéré laisse la place, de manière graduelle, à des extrêmes dont on ne voit pas l’aboutissement. Un monde se dérobe sous les pieds d’une classe politique pétrifiée et engluée dans des rentes d’idées révolues. Tout se passe comme si les messages politiques traditionnels ressemblaient à une monnaie qui n’a plus cours. Continue reading…

Top Story

CMO_PhillipeMeysman (1) (Large)

Quel rôle notre monde en perpétuel changement joue-t-il sur le marché de l’emploi et les techniques de recrutement ?

17 February 2017

Philippe Meysman

Que le cœur du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui batte au rythme de changements perpétuels, sur un mode plus disruptif qu’évolutif, n’est plus pour personne aujourd’hui sujet à polémique. Les cycles économiques mais aussi générationnels sont de plus en plus courts, les modèles de business de plus en plus imprévisibles (qui aurait pu prédire le succès d’entreprises comme Airbnb, Uber ou encore Twitter il y a seulement 10 ou 15 ans d’ici ?), les ruptures technologiques de plus en plus fréquentes et créatives… Continue reading…

Our Bloggers

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Un tax shift à l’impôt des sociétés

17 January 2017

Le tax shift est un mouvement giratoire consiste à diminuer le coût salarial global au travers d’une baisse des cotisations sociales et d’une revalorisation des bas salaires nets. Le point d’arrivée de ces mesures est donc une amélioration de la compétitivité. Le financement de ces mesures ressortit, quant à lui, plutôt à un assemblage de mesures diverses qu’à une empreinte décisive. Il s’agit de prélèvements accrus sur la consommation et, dans une moindre mesure, sur les revenus du capital. On remarque incidemment que contrairement à une re-globalisation des revenus, qui était la philosophie fiscale de 1962, c’est désormais un “dual tax system” qui s’impose, c’est-à-dire un système de taxation progressive pour les revenus professionnels et de taxation proportionnel pour les autres revenus (mobiliers, immobiliers et divers) d’une personne physique. Comment poursuivre ce tax shift à l’impôt des sociétés ? Continue reading…