Top Story

Europaflagge

Protection des lanceurs d’alerte: la Commission fixe de nouvelles règles applicables dans toute l’UE

25 April 2018

Les scandales récents – «Dieselgate», «Luxleaks», «Panama Papers» – ou les révélations qui se succèdent à propos de Cambridge Analytica montrent que les lanceurs d’alerte peuvent jouer un rôle important dans la mise au jour d’activités illicites qui portent préjudice à l’intérêt général et au bien-être des citoyens et de la société. La proposition déposée garantira un niveau élevé de protection des lanceurs d’alerte qui signalent des violations du droit de l’Union européenne (UE), en fixant de nouvelles normes applicables à l’échelle de l’Union. Continuer la lecture…

dette_publique

La dette publique belge est-elle soutenable ?

24 April 2018

Bruno Colmant

De nos jours, la dette publique belge atteint plus d’une année de PIB, c’est-à-dire de création de richesse nationale annuelle. Une partie est – c’est vrai – refinancée auprès de la Banque centrale européenne (BCE) qui a, contre une partie de cette dette publique, fait tourner la planche à billets pour alléger le fardeau des États de la zone euro, dont la Belgique. À cette dette apparente de l’ordre de 440 milliards d’euros, il faut ajouter une dette de pensions qui, si elle était exprimée en euros de 2015 sur un horizon de 45 ans, atteindrait environ quatre fois le PIB. On peut se demander dans quelle mesure une dette publique est soutenable. Les adjectifs utilisés pour qualifier la dette belge sont divers et variés, oscillant entre « exorbitante et très dangereuse » et « moyenne et non pertinente ». Mais comme souvent, la vérité se trouve au milieu. Continuer la lecture…

Nos Blogueurs

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Mon credo : il faut une révolution morale

19 December 2017

Souvent, je m’interroge sur la trajectoire de nos communautés. Nos sociétés vieillissent mal. Pétries de certitudes géographiques et centrées sur un tropisme européen, elles ne réalisent pas que le monde s’est étendu dans les azimuts verticaux. Nous sommes imprégnés d’une suprématie civilisationnelle des années industrielles, mais la croissance s’est encourue. Et comme nous vieillissons, la jeunesse n’exerce pas suffisamment une saine et cette nécessaire force de rappel. La crise de 2008 fut un signe majeur : elle signifia la fin d’un monde de rentiers d’idées. Mais il y a autre chose. Pas un naufrage, mais plutôt une infime et inéluctable dérive. Une morosité silencieuse. Une résignation. De nombreux citoyens le ressentent, mais peu l’expriment. C’est un sentiment flou, teinté d’amertume des grandeurs passées et d’incompréhension des réalités modernes. Cette crise n’est qu’une expression accessoire. De profonds chocs socio-politiques sont proches parce que nous n’arriverons plus à assurer la cohésion et la mixité sociales. En effet, la croissance économique est une échappée dans le futur. Son absence devient une prison puisqu’il n’est pas possible de se projeter dans un avenir économique meilleur. Continuer la lecture…

Top Story

Frans parlement

Loi Olympique Paris 2024 : des mesures encourageantes pour limiter les risques de corruption

18 April 2018

Alors que le Parlement a adopté la loi relative à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, Transparency France a salué l’intégration dans le texte de dispositions visant à garantir l’éthique et l’intégrité. L’ONG anti-corruption a appelé maintenant les entités organisatrices à se saisir pleinement de ces enjeux pour faire de Paris 2024 un modèle d’exemplarité dans l’organisation de grandes compétitions sportives internationales. Continuer la lecture…

Nos Blogueurs

Bruno Colmant
Bruno Colmant

Bruxelles. Ma belle ?

01 December 2017

Il se fait que la vie professionnelle m’a conduit à travailler et à habiter à Bruxelles, dans une commune remarquablement gérée. Mais, mois après mois, je m’interroge, comme de très nombreux observateurs de la chose publique, sur l’état de délabrement d’une ville qui se postule, de manière empruntée, à être (encore) la capitale de l’Europe. Il suffit de traverser d’autres capitales européennes, sièges de grandeurs impériales, pour réaliser que, sans juxtaposition historique des institutions européennes et de l’OTAN, ce qualificatif est usurpé. D’ailleurs, même si cette ville recèle d’endroits culturels insoupçonnés et de merveilleux lieux de vie, elle n’est plus qu’un film en noir et blanc. La neige y est sale avant de s’y déposer tandis que les maigrichonnes illuminations de Noël n’arrivent plus à camoufler la désespérance d’une cité qui croule sous son béton fissuré et en ruine.  Continuer la lecture…