Test Achats déplore vivement les nouvelles mesures prises par la Ministre Muylle

25 mars 2020

Test Achats a pris connaissance des nouvelles mesures élaborées par la Ministre Nathalie Muylle (à voir photo) visant à imposer, de manière temporaire, l’acceptation du bon de valeur en cas d’annulation du voyage, aussi bien par le tour opérateur que par le voyageur. Ces bons de valeur seraient valables pendant 1 an et couverts par le Fonds de Garantie. L’organisation de consommateurs regrette fortement de ne pas avoir été consultée et avoir pu faire entendre la voix des consommateurs dans ce dossier. Le secteur du voyage est évidemment très fortement touché par la crise, mais n’oublions pas que les consommateurs le sont aussi. Il n’y a aucune raison objective pour que ces derniers n’aient pas droit au chapitre dans ce contexte.

Continuer la lecture…

Les Restos du Cœur appellent à l’aide pour assurer leur rôle sociétal face au COVID-19

20 mars 2020

Les Restos du Cœur de Belgique, piliers de l’aide alimentaire sur l’ensemble du territoire, appellent à l’aide afin d’assurer la continuité de leur rôle sociétal face au COVID-19. Ils lancent un appel général au don. Et, plus spécifiquement, ils demandent à la grande distribution, un geste significatif visant les produits alimentaires de première nécessité. Ils s’adressent aussi au gouvernement pour obtenir une aide financière forfaitaire et l’encourager à assurer un service d’ordre aux abords des zones de livraison et de chalandises comme pour les magasins. Suite à la fermeture momentanée des salles de restaurants, les Restos du Cœur adaptent la distribution de colis via le système de takeaway et une adaptation des horaires.  Continuer la lecture…

Beaucoup de membres du conseil d’administration du BEL20 n’ont pas de connaissances claires en matière de cybersécurité

19 mars 2020
Banque de connaissances

C’est plus fréquent, mais la cybersécurité est encore trop souvent négligée dans la stratégie business, y compris au sein du BEL20. C’est ce qui ressort d’une analyse du profil des membres des conseils d’administration des sociétés du BEL20 par la société de cybersécurité, Toreon. « Des connaissances techniques insuffisantes au sein des conseils d’administration des entreprises montrent que les risques liés à la cybersécurité sont sous-estimés et que les organisations restent vulnérables », déclare Sébastien Deleersnyder, CEO de Toreon. Les récentes attaques par ransomware, ou rançongiciel en français, contre des entreprises belges montrent que la cybercriminalité n’est pas un phénomène purement international. Le ransomware bloque les accès à l’infrastructure IT, les données étant bloquées en échange d’une rançon permettant de les déchiffrer. Le Centre pour la cybersécurité a signalé 4 500 cyberattaques contre des entreprises en 2019, soit trois fois plus que l’année précédente – un nombre encore bien plus élevé en réalité.
Continuer la lecture…

La plus grande crise financière de tous les temps peut désormais être évitée par l’industrie des services financiers occidentaux

11 mars 2020
Banque de connaissances

Michel Klompmaker

Nous sommes mercredi matin 11 mars 2020 et, il y a longtemps, rappelons-nous cette grande crise financière de 2008/2009. Nous nous en souvenons encore, comme si c’était hier, car nous étions à Vienne au SIBOS Event à la mi-septembre 2008, où des banquiers du monde entier étaient présents et qui ont été pris de panique en entendant les nouvelles sur Lehman Brothers. C’était il y a combien de temps? Avons-nous oublié les causes? Cela peut-il se reproduire aujourd’hui ou dans un avenir prévisible? Les mesures prises par les superviseurs et les comités mondiaux d’experts devraient pourtant nous protéger contre une telle crise? Mais en est-il ainsi? Nous pensons qu’une catastrophe économique beaucoup plus importante est à venir, causée par un nouvel acteur mondial et par le pays comptant le plus d’habitants au monde mais avec un seul parti. La nouvelle crise ne peut être évitée que si l’industrie des services financiers de l’Ouest ne tombe pas dans le piège les yeux grands ouverts. Continuer la lecture…

Let’s get Security done: quelle est votre cote de cyber-sécurité?

03 mars 2020
Banque de connaissances

Jan De Bondt

Un score CPE pour votre habitation, un label énergétique pour votre frigo, un niveau maximal de CO2 pour votre voiture… A l’heure actuelle, nous attribuons un label à tout ce qui nous entoure afin de vérifier la qualité du produit que nous achetons. De même, dans le secteur financier, des notations permettent de vérifier si une société est rentable ou fiable. Mais comment savoir si vos partenaires satisfont aux règles en matière de sécurité informatique, en particulier compte tenu des strictes directives RGPD et des amendes qui l’accompagnent? Ne tournons pas autour du pot: à mesure que l’économie accomplit sa transition numérique et que les données migrent toujours plus vers le cloud, il devient plus intéressant pour les pirates de dérober des données. Un seul chiffre suffit pour l’illustrer: 531.596.111. C’est le nombre de fichiers de données qui ont été dérobés à l’échelle mondiale en l’espace d’un mois (septembre). Sur un an, le total dépasse amplement les 10 milliards. Un beau dix suivit de neuf zéros! Continuer la lecture…

États financiers de la BCE pour 2019

22 février 2020
Banque de connaissances

Les états financiers vérifiés de la Banque centrale européenne (BCE) pour 2019 montrent une augmentation du bénéfice de l’exercice de 790 millions d’euros, à 2 366 millions d’euros, due principalement à la hausse des revenus issus du portefeuille en dollars et du portefeuille comprenant l’Asset Purchase Programme (APP, programme d’achats d’actifs). Continuer la lecture…

Climat des affaires

17 février 2020

Olivier de Berranger & Sonia Fasolo

Comme chaque année, la petite ville de Davos a vu converger dans le canton des Grisons les grands de ce monde. Et une fois n’est pas coutume, le climat a occupé le cœur des débats du Forum économique mondial. Le président américain s’est distingué par son détachement, évoquant les « prophètes de malheur du climat et leurs prédictions d’apocalypse ». Un discours inacceptable, voire « has been » pour les jeunes générations, qui maintiennent la pression sur les instances dirigeantes, et leurs futurs employeurs en particulier. Un an après la signature du Manifeste pour un réveil écologique par plus de 10 000 étudiants en France, un récent sondage réalisé pour le Boston Consulting Group révèle qu’une majorité d’entre eux (72%) estiment les entreprises trop peu engagées pour le climat. Davos leur a fourni une tribune pour affirmer leurs ambitions en la matière. Continuer la lecture…

Le coronavirus infecte le Web

09 février 2020

Le coronavirus ne se répand pas seulement dans la population, il a également touché le Web. Kaspersky a découvert des fichiers malveillants camouflés derrière des documents liés au coronavirus récemment découvert, et dont on parle beaucoup. Les fichiers malveillants ont été masqués sous forme de fichiers .pdf, .mp4 et .docx évoquant le coronavirus, avec des soi-disant instructions vidéo sur la façon de se protéger, des mises à jour sur la menace et même des procédures de détection de virus. L’utilisation abusive de sujets médiatiques populaires constitue une forme croissante de la cybercriminalité. Continuer la lecture…

2% et 2 degrés

06 février 2020
Banque de connaissances

Olivier de Berranger

En 1980, Karl Otto Pöhl, alors Président de la Bundesbank, déclarait « l’inflation c’est comme la pâte de dentifrice : une fois qu’elle est sortie du tube, il est impossible de l’y faire rentrer ». 40 ans plus tard, dont 10 de vaines tentatives pour atteindre l’objectif d’une inflation de la zone euro de 2%, ces propos semblent surannés. Car malgré le déploiement d’une généreuse palette d’outils – baisse de taux directeurs jusqu’en territoire négatif, explosion du bilan de la BCE par le rachat d’obligations, opérations de refinancement des banques – l’emprise de la banque centrale sur l’inflation semble quasi nulle. Vieillissement de la population, faiblesse des gains de productivité, pressions concurrentielles trop rudes dues au maintien en vie d’entreprises zombies grâce aux taux bas… les facteurs structurels sont certainement trop puissants. 
Continuer la lecture…