La révolution du paiement numérique

20 octobre 2020

François Villeroy de Galhau

Lors du Forum Fintech tenu à Paris le 12 octobre 2020 , le sujet abordé était la finance digitale et la Fintech en Europe. à cette occasion, nous partageons ici le discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

« Nous mesurons à quel point les nouvelles technologies sont des facteurs de continuité et de stabilité dans cette crise. Cher Cédric, vous en êtes évidemment le premier convaincu. Je veux saluer aussi Alain Clot, Président de France Fintech et bien sûr Robert Ophèle, Président de l’AMF, avec laquelle nous organisons ce Forum. Votre présence parmi nous, Monsieur le Ministre, atteste de l’engagement des pouvoirs publics en faveur des Fintechs. Et c’est mon premier message ce matin : la Banque de France et l’ACPR sont également pleinement investies dans l’accompagnement des Fintechs. Et ensuite je vous dirai comment nous entendons agir dans la révolution digitale des paiements.  Continuer la lecture…

M. Ladislav Hamran réélu à la présidence d’Eurojust

19 octobre 2020

M. Ladislav Hamran a été réélu à la présidence d’Eurojust, l’Agence européenne pour la coopération en matière de justice pénale. Membre national de la République slovaque au sein d’Eurojust, M. Hamran (47 ans) a été élu lors de la réunion virtuelle du collège d’Eurojust qui s’est tenue le 13 octobre 2020 pour un nouveau mandat de quatre ans. M. Hamran a déclaré : « Être réélu par mes pairs est un grand privilège et la plus grande reconnaissance de mon travail au cours de mon premier mandat de président. Je crois fermement en notre mission et en notre capacité à faire la différence, et je considère comme un honneur absolu de diriger l’agence pendant quatre années supplémentaires. Aujourd’hui, j’ai reçu le mandat clair d’orienter l’organisation vers une numérisation complète de la coopération judiciaire en Europe et de me concentrer sur la poursuite de l’expansion de notre réseau mondial. Je me réjouis à l’idée de mettre à profit les résultats impressionnants que nous avons obtenus jusqu’à présent, avec les États membres, les institutions européennes et de nombreux autres partenaires, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’UE».

Continuer la lecture…

La Banque nationale de Belgique a appris avec regret le décès de son gouverneur honoraire Fons Verplaetse

16 octobre 2020

La Banque nationale de Belgique a le regret d’annoncer que le gouverneur honoraire Fons Verplaetse est décédé hier soir après une courte maladie et des suites du COVID-19. Monsieur Verplaetse était un économiste renommé. Par le rôle qu’il a joué dans le gouvernement Martens et, plus tard, durant son mandat de gouverneur, il a contribué à la politique de redressement mise en œuvre dans les années 1980 et aux efforts visant à intégrer la Belgique dans l’Union monétaire européenne.  Continuer la lecture…

La Commission approuve un troisième contrat pour l’accès à un vaccin potentiel

14 octobre 2020

La Commission européenne a approuvé aujourd’hui un troisième contrat avec une société pharmaceutique, Janssen Pharmaceutica NV, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson.

Une fois que le vaccin se sera révélé sûr et efficace contre la COVID-19, le contrat permet aux États membres d’acheter des vaccins pour 200 millions de personnes. Les États membres auront également la possibilité d’acheter des vaccins pour 200 millions de personnes de plus. Continuer la lecture…

La vidéoconférence entre le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, et Ursula von der Leyen

12 octobre 2020

En raison des contraintes et des précautions imposées par la pandémie du coronavirus, Kyriakos Mitsotakis, le Premier ministre grec, et Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, se sont entretenus par vidéoconférence le 8 octobre plutôt que de se rencontrer à Athènes, comme c’était initialement prévu. Continuer la lecture…

Gilead : un contrat de passation conjointe signé

10 octobre 2020

La Commission a signé un contrat-cadre de passation conjointe de marché avec la société pharmaceutique Gilead visant à fournir jusqu’à 500 000 traitements de Veklury, le nom commercial du Remdesivir, et comprenant la possibilité de passer des commandes au-delà de ces 500 000 traitements. L’ensemble des pays de l’UE, l’Islande et la Norvège (deux pays de l’EEE), le Royaume-Uni, ainsi que six pays candidats et candidats potentiels (Albanie, République de Macédoine du Nord, Monténégro, Serbie, Bosnie-Herzégovine et Kosovo) sont parties prenantes à l’accord de passation conjointe de marché, soit 36 signataires. L’ensemble des pays participants peuvent désormais passer commande pour se fournir directement en Veklury. Continuer la lecture…

Whitepaper

Neo4j

Effective Internal Risk Models Require a New Technology Foundation

09 octobre 2020

Meet FRTB Regulatory Demands while Future-Proofing your Risk Management & Compliance Infrastructure

La révision fondamentale de la réglementation FRTB (Fundamental Review of the Trading Book) fait partie de la prochaine série de réformes de Bâle IV et crée des exigences spécifiques de réserves de capital pour les banques, basées sur des modèles de risque d’investissement. Les nouvelles réglementations exigent des banques qu’elles réservent suffisamment de capital pour maintenir leur solvabilité en cas de baisse des marchés et éviter de devoir recourir à des plans de sauvetage gouvernementaux. Les banques utilisent les mandats de la FRTB comme une opportunité de construire une base solide pour les futures applications de gestion des risques et de conformité qui réduit les dépenses de développement et de personnel, optimise les ratios de réserve, maximise le capital disponible et génère des profits d’investissement.

Continuer la lecture…

La Commission évalue et définit les priorités en matière de réformes pour les pays qui souhaitent adhérer à l’UE

07 octobre 2020
Banque de connaissances

La Commission a adopté ce jour sa communication sur la politique d’élargissement de l’UE et le paquet «élargissement» 2020. les rapports annuels, qui évaluent la mise en œuvre des réformes fondamentales dans les Balkans occidentaux et en Turquie, sont présentés conjointement à des recommandations et des orientations plus claires et plus précises portant sur les prochaines étapes à suivre pour les partenaires, conformément à la méthodologie d’élargissement renforcée. Josep Borrell, haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne, a déclaré: «Les citoyens des Balkans occidentaux font partie de l’Europe et appartiennent à l’Union européenne. Les rapports présentés ce jour sur le paquet “élargissement” constituent une évaluation rigoureuse qui donne la marche à suivre, en mettant en évidence les résultats obtenus et les domaines dans lesquels des efforts considérables doivent encore être consentis.»  Continuer la lecture…

Fonds de résilience et de rétablissement, conformité, renforcement des capacités enseignements à tirer du plan marshall

29 septembre 2020
Banque de connaissances

Massimo BALDUCCI

La quantité de ressources qui vont être mobilisées par faciliter la reprise et la résilience (EU Resilience and Recovery Fund et les autres ressources financières mises à disposition dans ce cadre) est énorme. On peut la comparer à la quantité de ressources activées par le plan MARSHALL tout de suite après la Seconde Guerre Mondiale. Dans certains pays, considérant leur PNB, l’Union Européenne va même investir des sommes supérieures à celles du plan Marshall. C’est le cas de l’Italie où le plan MARSHALL avait fait des investissements d’environ 12% de son PNB. L’EU, par contre, investira environ 19% du PNB italien. On peut se demander si cet investissement de l’EU aura un impact comparable à celui qu’a représenté le plan MARSHALL ? Est-ce qu’il aura surtout un impact positif ou bien créera-t-il des conséquences négatives non anticipées prévalant sur tout effet positif ? Continuer la lecture…

Whitepaper

IIA

Risk in Focus 2021 : COVID-19 modifie le profil de risque de l’organisation

28 septembre 2020
Banque de connaissances

Il est clair que COVID-19 a de graves conséquences sur les profils à risque de nombreuses organisations et donc sur les plans d’audit de 2021. Il n’est donc pas surprenant que le thème “Disasters and Crisis response” fasse son entrée autant que nouveau sujet et placé élevé dans le top 10 des sujets à la une de l’audit interne. Cette liste de sujets à la une est incluse chaque année dans le rapport « Risk in Focus » de l’AII. Chaque année, les Instituts européens d’audit interne unissent leurs forces pour déterminer les risques que les responsables de l’audit interne prévoient pour l’année civile suivante. Pour la troisième année consécutive, les risques liés à la cybersécurité figurent en tête de liste. Les risques macro-économiques et géopolitiques ont augmenté de 29 % par rapport à l’année dernière. L’importance de la résilience et de l’adaptabilité ressort clairement du rapport. Les résultats du rapport sont très précieux pour les organisations qui doivent établir des plans d’audit pour 2021. Le rapport « Risk in Focus 2021 » donne un bon aperçu des défis qui se présenteront au cours de l’année à venir.

En tant que visiteur de la Risk & Compliance Platform Europe, vous pouvez télécharger gratuitement le nouveau rapport Risk in Focus. Continuer la lecture…