Joseph Trompette

Il ne s’agit pas d’une crise, mais de la fin d’un modèle de société

13 novembre 2014

En août 2013, voici ce que j’écrivais au sujet du soi-disant : « Printemps arabe »: « Parce qu’elles étaient factices, suscitées et financées de l’extérieur, et ceci sous l’impulsion des mêmes « sponsors » et des mêmes filières que les révolutions dites de « couleurs » en Europe de l’Est, et parce qu’elles n’étaient pas ancrées dans le mental des peuples concernés, ces révolutions étaient vouées à l’échec. Elles ne sont en effet pas nées d’un sentiment national collectif, ni d’une majorité des citoyens, mais seulement « marchandées » de l’extérieur dans une gigantesque partie d’échec, où l’on ne voit pas bien ni où, ni à quoi les USA imaginaient parvenir – sinon au chaos- en suscitant cette alternance du pouvoir en faveur des extrémistes islamistes,… » Continuer la lecture…

Résultats KBC du troisième trimestre

13 novembre 2014

KBC clôture le troisième trimestre 2014 sur un bénéfice net de 591 millions d’euros, contre 317 millions d’euros pour le trimestre précédent et 272 millions d’euros au troisième trimestre 2013. Afin de fournir un aperçu fiable des activités en cours, KBC publie des chiffres ajustés qui ne prennent pas en compte a) l’incidence des activités legacy, c’est-à-dire la valorisation des CDO restantes en portefeuille (y compris les commissions pour le système de garantie y afférent conclu avec l’État belge) et l’impact des désinvestissements, et b) l’incidence de la valorisation du risque de crédit propre. Continuer la lecture…

Banques Centrales : Quelles voies suivre ?

08 novembre 2014

Michel Klompmaker & Alain Deladrière
A l’occasion du symposium de la Banque de France à Paris, Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, nous a fait parvenir ses réflexions.  Cette manifestation du 7 novembre dernier a permis de rassembler un grand nombre d’experts du monde entier. Plus d’une centaine de banquiers centraux étaient dans la salle, les cinq continents étant représentés. Mais également des universitaires, des praticiens et des représentants d’institutions financières, de gouvernements et d’organisations internationales.
Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

Et si une gigantesque rupture sociétale se préparait ?

08 novembre 2014

Depuis quelques mois, une chose devient évidente : aucun de nous ne prend conscience de la gravité de la crise. Le monde bascule. Or, tous, nous réagissons avec des réflexes qui dénotent un biais cognitif, à savoir celui de donner des réponses répétitives aux problèmes que nous avons déjà connus, un peu comme si nous entrions dans le futur à reculons.

 

Continuer la lecture…

La BCE assume la responsabilité du contrôle bancaire dans la zone euro

07 novembre 2014

Dorénavant, la Banque centrale européenne (BCE) assume la responsabilité du contrôle des banques de la zone euro, à l’issue d’une phase préparatoire ayant duré un an et qui a comporté un examen approfondi de la capacité de résistance des banques et des bilans des plus grandes banques au sein de la zone euro. Le mécanisme de surveillance unique (MSU) est un nouveau système de surveillance bancaire, comprenant la BCE et les autorités compétentes nationales des pays participants.

Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

L’effarement des dirigeants de la BCE

06 novembre 2014

Au-delà des dénégations des autorités politiques et monétaires, il est désormais évident que nous entrons en déflation.  Tous les jugements sentencieux des économistes qui s’accommodent de l’humeur du moment sont balayés: il fallait absolument inflater nos économies plutôt que de les plonger dans des programmes d’austérité et une discipline de monnaie forte. Continuer la lecture…

Jean-Pierre Buyle

Jean-Pierre Buyle

Président de l’Ordre des barreaux francophones/germanophone - Avocat Associé

Crash test des banques européennes

05 novembre 2014

Certaines banques n’ont pas réussi le crash test de la BCE. Qui dit ne pas passer rentre dans les plans de résolution avec des mesures de bail-in. Ou bien on sauve la banque et cela va se faire par une injection de capitaux nouveaux ou bien alors il s’agit d’une défaillance. Qui va alors contribuer? Continuer la lecture…

La nouvelle Union bancaire européenne et ses enjeux

05 novembre 2014

Alain Deladrière
L’Union bancaire européenne est sans doute la plus grande réforme que l’Europe ait connue depuis l’introduction de l’euro. Réforme attendue et annoncée depuis longtemps, elle s’est conrétisée en 2013 et en 2014. Un projet ambitieux qui est une petite révolution comme l’explique Maître Jean-Pierre Buyle. Il faut reconnaître qu’il s’agit là d’un pas important vers plus de fédéralisme européen et moins de souveraineté nationale. Cela va un peu à l’encontre de certains mouvements étatiques qui veulent moins d’Europe et plus d’Etat fédéral national. Je pense que si l’on veut construire véritablement l’Europe, c’est de la sorte qu’il faut procéder en transférant des compétences nationales vers des compétences fédérales.
Continuer la lecture…

Rik Vandenberghe désigné nouveau futur Président de Febelfin

04 novembre 2014

Les Conseils d’Administration de Febelfin et de l’Association belge des Banques et des Sociétés de Bourse (ABB) ont, la semaine passée, au cours de leur réunion mensuelle, avancé la candidature de M. Rik Vandenberghe au poste de nouveau Président de Febelfin et l’ont nommé à cette fonction qu’il commencera à exercer le 1er janvier 2015. Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

Pour la BCE, le temps des cerises, c’est fini

03 novembre 2014

La Banque Centrale Européenne a 15 ans. Elle a presque perdu sa virginité. Bientôt, cette institution, qui est le prêteur en dernier ressort, devra perdre son insouciance monétaire et verra se déchirer l’hymen de son interdit statutaire : la BCE devra réescompter des dettes publiques en grandes quantités, voire devenir le comptoir d’escompte des pays faibles. Continuer la lecture…