Jusqu'à un demi-million d'euros de pertes suite à des violations de sécurité

17 novembre 2015

Le budget moyen nécessaire pour se relever d’une violation de sécurité atteint 504.000 euros pour les grandes entreprises et 34.750 euros pour les petites et moyennes entreprises. Telle est l’une des conclusions majeures d’un rapport établi par Kaspersky Lab sur la base d’une enquête mondiale auprès de 5.500 entreprises, réalisée en 2015 en collaboration avec B2B International. Continuer la lecture…

Un juge belge intervient en faveur de la vie privée et attaque Facebook

13 novembre 2015

Il y a quelques jours, un juge des référés du tribunal néerlandophone de première instance de Bruxelles a ordonné au réseau social Facebook de cesser de tracer et d’enregistrer l’utilisation d’internet par des personnes qui surfent depuis la Belgique et qui ne se sont pas enregistrées comme membre de Facebook, dans les 48 heures après la communication de cette décision. Si Facebook ignorait cet ordre, il devrait s’acquitter auprès de la Commission Privacy belge d’une astreinte de 250.000 euros par 24 heures de retard. Continuer la lecture…

Internet des objets : les risques de la maison connectée

10 novembre 2015

En examinant un échantillon aléatoire des plus récents produits issus de l’Internet des objets (IoT), les chercheurs de Kaspersky Lab ont découvert de sérieuses menaces pour la maison connectée. En effet, de nombreux objets connectés présentent de sérieuses vulnérabilités, à l’instar de cafetières divulguant les mots de passe Wi-Fi de leurs propriétaires, de babyphones facilement piratables ou encore de systèmes de sécurité domestique commandés par smartphone et pouvant être leurrés au moyen d’aimants. Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

Professeur d'économie à l'université. Membre de l'Académie royale de Belgique. Stratège. Écrivain. Conférencier.

Un taux d’intérêt négatif, c’est une inflation imposée !

06 novembre 2015

Il faut désormais penser l’impensable : nous nous engluons dans une période de taux d’intérêt négatifs. Cette ahurissante situation a été amorcée l’an passé, lorsque la BCE a appliqué des taux d’intérêt négatifs sur les dépôts qui lui étaient confiés. Un taux de dépôt négatif revient à faire payer les banques privées pour placer leurs liquidités auprès de la BCE. Tout se passe comme si cette dernière protégeait tellement ces dépôts qu’il faudrait payer cette garantie au-delà de la rémunération de l’argent. La BCE pousse donc indirectement les banques à prêter leurs liquidités excédentaires aux Etats ou à des débiteurs privés. Au reste, la BCE a annoncé que ses taux d’intérêt négatifs pourraient le devenir encore plus : on parle d’une baisse jusqu’à moins 30 centimes de pourcent (c’est-à-dire un taux négatif d’un tiers de pourcent).

Continuer la lecture…

La transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales

03 novembre 2015

Le Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales, lié à l’OCDE, vient de publier les nouvelles notes de conformité sur la transparence en matière fiscale, à la suite d’un processus d’examen par les pairs. Le Luxembourg a reçu la note globale de « largement conforme », le Forum mondial reconnaissant l’engagement déterminé du Luxembourg en faveur de la transparence et dans la mise en œuvre des normes internationales.

Continuer la lecture…

SAS annonce une alliance stratégique avec Keyrus

29 octobre 2015

SAS, spécialiste de l’analytique, et Keyrus, fournisseur de solutions complètes en business intelligence, performance management, conseils ainsi que solutions et conseils technologiques, conjuguent leurs forces afin de pouvoir proposer des solutions à valeur ajoutée destinées au département financier, quel que soit le secteur d’activités concerné. Continuer la lecture…