Bruno Colmant

Bruno Colmant, enseigne à l'université et est un financier, fiscaliste, auteur et économiste belge. Membre de l'Académie royale de Belgique, il conseille aussi des gouvernements et chefs d'entreprises dans le domaine de l'économie. Il fut également juge consulaire du Tribunal de commerce de Bruxelles. Actuellement, il est CEO de la banque Degroof Petercam.
Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

L’étrangeté de la dette publique

11 décembre 2014

La monnaie et la dette publique relèvent du même phénomène. En effet, la monnaie est, pour partie, un passif des banques centrales tandis que la dette est celle des Etats. Mais à tout passif correspond un actif : les dettes publiques correspondent à des créances sur les États tandis que la monnaie est une créance sur les banques centrales. Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

Nous traversons une économie indécise

03 décembre 2014

Chaque jour qui passe depuis 2008 me conforte dans la conviction que nous longeons des falaises d’immenses changements sociétaux. Je ne parle pas d’économie. Je parle d’économie politique, d’engagement idéologique, de configurations sociétales, de ruptures structurelles de l’économie, d’émergence de forces nouvelles, dont certaines sont favorables et d’autres funestes.

Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

Un Weimar planétaire ou un défaut généralisé ?

29 novembre 2014

Engluées dans un contexte déflationniste, plusieurs zones monétaires doivent aussi composer avec des dettes publiques qui, ramenées au PIB, atteignent des sommets inconnus depuis les premières statistiques de 1826 (c’est-à-dire plus au moins au terme des guerres napoléoniennes). Or, on le sait, il y a deux manières de solutionner un excès de dettes publiques : le non-remboursement ou le remboursement avec de la monnaie dépréciée par l’inflation. Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

Bientôt des intérêts négatifs sur nos dépôts bancaires ?

26 novembre 2014

Depuis plusieurs mois, la Banque Centrale Européenne (BCE) applique des taux d’intérêt négatifs sur les dépôts que des banques privées lui accordent. Le but de cette disposition est d’éviter que les banques privées stérilisent la monnaie créée par la BCE en la redéposant auprès de cette même BCE. C’est un acte de seigneuriage, correspondant au privilège de pouvoir émettre une monnaie. Mais, de manière éparse et sporadique, quelques banques privées annoncent désormais qu’elles vont appliquer, elles aussi, des taux d’intérêt négatif aux dépôts qu’effectuent des clients. Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

Et si une gigantesque rupture sociétale se préparait ?

08 novembre 2014

Depuis quelques mois, une chose devient évidente : aucun de nous ne prend conscience de la gravité de la crise. Le monde bascule. Or, tous, nous réagissons avec des réflexes qui dénotent un biais cognitif, à savoir celui de donner des réponses répétitives aux problèmes que nous avons déjà connus, un peu comme si nous entrions dans le futur à reculons.

 

Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

L’effarement des dirigeants de la BCE

06 novembre 2014

Au-delà des dénégations des autorités politiques et monétaires, il est désormais évident que nous entrons en déflation.  Tous les jugements sentencieux des économistes qui s’accommodent de l’humeur du moment sont balayés: il fallait absolument inflater nos économies plutôt que de les plonger dans des programmes d’austérité et une discipline de monnaie forte. Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

Pour la BCE, le temps des cerises, c’est fini

03 novembre 2014

La Banque Centrale Européenne a 15 ans. Elle a presque perdu sa virginité. Bientôt, cette institution, qui est le prêteur en dernier ressort, devra perdre son insouciance monétaire et verra se déchirer l’hymen de son interdit statutaire : la BCE devra réescompter des dettes publiques en grandes quantités, voire devenir le comptoir d’escompte des pays faibles. Continuer la lecture…

Bruno Colmant

Bruno Colmant

CEO de la banque Degroof Petercam/Docteur en Economie Appliquée (ULB)

Gestion de l’euro : un retour au réel s’ímpose

29 octobre 2014

Entre le Président de la Banque de France qui explique que la Banque Centrale Européenne (BCE) est « très mal à l’aise » avec le niveau d’inflation et son économiste en chef, le Belge Peter Praet qui s’inquiète aussi du manque d’inflation et réitère la possibilité de mesures non conventionnelles pour soutenir l’économie, on commence à comprendre que la situation est très grave. Car, dans le langage soyeux des banquiers centraux, exprimer un « mal à l’aise » revient à dire qu’on s’attend à un désagrément (et c’est un euphémisme). Continuer la lecture…